La Seine Musicale, Boulogne-Billancourt, France

La Seine Musicale

Bénéficiant d’une position géographique exceptionnelle sur la Seine, ce nouvel équipement dédié à la culture et la musique propose un projet architectural iconique, participant à la requalification urbaine d’un ancien territoire industriel, l’île Seguin. L’édifice est majoritairement constitué de salles de musique avec notamment un auditorium de 1100 places, et une grande salle de 4000-­6000 places selon la configuration, accueillant divers types de spectacles. La Seine Musicale héberge également Insula Orchestra, la Maîtrise des Hauts-de-Seine (chœur d’enfants de l’Opéra national de Paris), un pôle de répétitions et d’enregistrements, des locaux administratifs, des espaces commerciaux et de restauration, ainsi que des espaces évènementiels.
Son architecture audacieuse et immédiatement indentifiable, incarnée par l’auditorium central en forme de nid de bois tressé, et en partie protégé par une grande voile mobile recouverte de panneaux photovoltaïques qui suit la course du soleil, place la Seine Musicale sous le signe de la modernité et de l’innovation. La très haute performance acoustique du bâtiment a guidé la conception du projet et en fait désormais l’une des salles de musique de référence en France. La recherche d’un équilibre entre performance acoustique et performance thermique a, à cet égard, constitué l’un des enjeux clés de la conception de l’édifice.
Le rôle de Transsolar a été de suivre et piloter les questions de performance environnementale et de consommations énergétiques du bâtiment, pour lesquelles un engagement a été pris auprès du Conseil Général des Hauts-de-Seine. La conception de l’édifice a ainsi été accompagnée par nos outils de simulation thermique dynamique, qui ont permis d’estimer les consommations énergétiques au fil des évolutions du projet, et d’orienter les choix constructifs. Par ailleurs, Transsolar a piloté l’intégralité de la démarche de certification HQE, depuis la programmation jusqu’à la livraison, en passant par la conception et la phase chantier, ainsi que l'organisation des 3 audits de certification. La qualité environnementale, qui a fait l’objet d’une optimisation continue, se traduit par l’atteinte d’un profil final particulièrement ambitieux, correspondant à un Passeport Bâtiment Durable de niveau Exceptionnel, avec 11 cibles en niveau Très Performant sur 14, et 3 cibles en niveau Performant. Ce profil classe ainsi l’édifice parmi les bâtiments certifiés HQE les plus performants.
Parmi les stratégies mises en œuvre, le traitement de la Grande Salle et de l'auditorium est effectué par ventilation par déplacement, ce qui garantit un balayage optimal des espaces ainsi qu’une qualité de l’air optimale. Par ailleurs, la façade de l’auditorium étant exposée à de forts apports solaires, cette dernière a fait l’objet d’un traitement différencié selon l’orientation et l’inclinaison, via une cartographie optimisée des facteurs solaires. Concernant l’approvisionnement énergétique, il est principalement assuré par le raccordement au réseau de chaud/froid urbain IDEX, couvert à près de 65% par des énergies renouvelables. Enfin, la voile mobile recouverte de panneaux photovoltaïques contribue à la production d’électricité sur place, en plus de participer au confort estival via l’ombrage qu’elle apporte sur le foyer de l’auditorium.

La Seine Musicale
La Seine Musicale