Masdar City Masterplan, Abu Dhabi, Émirats Arabes Unis

Masdar City Masterplan

En tant que membre de l’équipe de conception – constituée d’architectes et de différents BET pour la mobilité, les infrastructures, les énergies renouvelables et le confort climatique – nous avons développé une nouvelle approche globale pour définir un développement durable urbain. Cette ville de 6 km², conçue par Foster and Partner pour la future société d’énergie d’Abu Dhabi, est prévue pour 50.000 habitants en cohérence avec les cibles du WWF One Planet Living, qui incluent des cibles spécifiques pour l’empreinte écologique de la ville. Masdar City veut dépasser les exigences des 10 principes du développement durable: zéro carbone, zéro déchets, transports durables, matériaux durables, nourriture écologique, gestion durable de l’eau, de l’habitat, de la flore et de la faune, de la culture et du commerce équitable et soutenir la santé et le bonheur.
Transsolar s'est inspiré de l'architecture ancienne locale et des stratégies d'adaptation naturelles de la faune et flore locale. Sa conception fut optimisée par des simulations mathématiques ainsi que des maquettes physiques. Le résultat est une intégration de la philosophie de réduction des besoins énergétiques, de l'optimisation des systèmes et de la génération d'énergie renouvelable dans la conception architecturale et le mode de vie.
L'exigence d'une ville "net zéro" pour Masdar City nécessita la décision de bannir les voitures à combustion de la ville. Cela réduit le besoin en ventilation de la ville qui dépend fortement de l'effet d'îlot de chaleur. Un modèle de fluides isothermique aida à définir la longueur et la largeur des rues. L'influence sur le climat de la ville des gains solaires dus aux toitures en panneaux photovoltaïques fut étudié avec un modèle thermique représentant une rue entière. Les résultats permirent une conception optimisée des rues et des places.
Les simulations détaillées aidèrent à créer un "effet d'îlot de froid" réduisant la température ambiante. De plus, une nouvelle interprétation des badgirs ou "tours du vent" historiques des Émirats fut créée, agissant parallèlement en tant que protection solaire pour la rue et comme élément de ventilation. Avec l'orientation et la dimension proposée du quadrillage des rues, les exigences par rapport à la qualité de l'air et le climat local furent optimisées.
Par rapport au standard actuel dans les Émirats Arabes Unis, l'objectif est une réduction de la consommation énergétique de 80%. Les 20% d'énergie restante seront produits sur place avec des systèmes renouvelables, établissant un véritable développement urbain durable, une cité "net zéro" et neutre en CO2. 50.000 m² du site universitaire sont actuellement construits et les mesures sur place ont prouvé une amélioration des conditions thermiques de 20°C par rapport au centre de Abu Dhabi.