School of Design and Environment, Singapour

School of Design and Environment

L’extension de la « School of Design & Environment » de l’Université Nationale de Singapour constitue un remarquable bâtiment net-zéro.
Sur cinq étages, le bâtiment abrite des laboratoires, des studios de design et des ateliers pour les différents cours de l'École. La conception de l’extension a veillé à être cohérente avec les principes de valorisation des technologies à haute efficacité énergétique véhiculés par l’Ecole, afin d’être un exemple pour les étudiants et le monde du design. Transsolar a guidé l’équipe de conception via sept ateliers collaboratifs de planification, aboutissant à un bâtiment répondant aux besoins des différents usagers tout en maintenant un haut niveau de confort et d’efficacité énergétique. Transsolar a optimisé la conception via ses outils de simulation pour le confort, la lumière du jour, l’éblouisse-ment et les consommations énergétiques, et via des mesures du confort thermique. Ce travail d’optimisation a abouti à un concept architectural contemporain tenant pleinement compte des enjeux du climat tropical de Singapour.
Le bâtiment possède un large débord de toiture qui, ajouté aux structures des façades Est et Ouest, protège l’édifice des apports solaires et contribue à créer un intérieur plus frais. Sa forme optimisée favorise une ventilation traversante efficace et un bon accès à la lumière du jour. Le principe de climatisation a également été repensé, les consommations liées à ce poste représentant généralement jusqu’à 60% de la consommation totale dans les pays tropicaux. Cela a abouti à un système de refroidissement hybride innovant, qui garantit que les pièces ne sont pas sur-refroidies. Celles-ci sont conditionnées avec un air frais à plus haute température et niveau d’humidité que dans le cas d’un système conventionnel. Des ventilateurs au plafond fournissent des vitesses d’air élevées favorables au rafraîchissement. Les consommations d’électricité sont réduites via l’ouverture des fenêtres en cas de conditions extérieures favorables, et via l’usage de la climatisation uniquement si nécessaire. Les besoins énergétiques annuels du bâtiment sont couverts par 1200 panneaux photovoltaïques en toiture. En cas de production solaire insuffisante, un prélèvement sur le réseau électrique est possible, mais le montant net prélevé sera nul à l’échelle de l’année, permettant ainsi un bilan énergétique nul.

Cities of Love Avards 2017 Merit
Video >
Archdaily >

2019 DGNB Klima Positiv
2019 WELL Certified™ Gold

School of Design and Environment